Coworking = Synergie

Entre le moment où je me suis décidée à lancer mon activité et celui où j’ai signé mon contrat d’entrepreneur salarié, il s’est passé presque un an. Un an de doutes, de changement de cap, de réflexion et de persévérance. Parmi mes multiples questions, j’ai souvent cherché un espace de coworking en Cerdagne ou en Capcir.

Pourquoi ? D’abord pour l’aspect économique : la plupart du temps, quand une personne démarre son entreprise, le budget est serré et encadré au centime près. Louer un local, même petit, n’est pas facile. Il faut bien choisir l’emplacement, la superficie, les installations. Puis vient “la douloureuse” : le tarif mensuel. Mais ce n’est pas fini ! Il faut également payer des factures d’électricité, d’eau (un local sans toilette n’est pas très pratique !), l’assurance, la taxe d’enlèvements des ordures ménagères … et bien d’autres charges. Quand l’activité de l’entreprise exige un lieu physique (vente de bijoux, point de restauration …) et des heures d’ouverture au public, il est impossible d’y échapper.

Mais mon activité n’a pas besoin de tout ça, du moins pas pour l’instant. Je fais tout sur ordinateur en m’aidant de livre, de cahier et de stylo. À partir du moment où j’ai une connexion Internet, je peux travailler de n’importe où sur terre. Et parfois je travaille même sans. C’est alors que j’ai commencé à chercher un espace coworking, proche de chez moi. Ce qui m’intéresse, c’est non seulement le fait de réduire mes dépenses, mais c’est surtout pour l’aspect collaboration, coentreprise. Mon statut d’entrepreneur salarié est au sein d’une coopérative, où plusieurs entrepreneurs se soutiennent. Le partage et l’entraide sont au cœur de cette organisation. Et je retrouve ces valeurs dans le coworking.

Quand tu partages un endroit pour travailler, il se créé une sorte de synergie. Les manques de chacun peuvent être comblés, simplement en faisant connaissance les uns les autres et en parlant. Pas sur tous les points, cela serait trop facile. Mais beaucoup de sujet peuvent avancer et trouver solution. C’est cet esprit communautaire qui est bénéfique. De plus, avec les différentes formules que ces établissements offrent, il est facile de trouver la plus adaptée. Un jour par semaine, deux ou trois, selon le budget et la contrainte que cela représente. Travailler, c’est aussi s’inspirer, surtout dans mon domaine de communication et marketing digital. Connaitre d’autres personnes, d’autres façons de travailler et toujours enrichissant.

Et, comme par miracle, quelques mois après mes recherches, un nouveau local s’est ouvert dans mon secteur ! Cerdanya Coworking, basé à Puigcerdà. Les gérants m’ont gentiment accueillie et m’ont fait visiter leur local. Différents espaces et bureaux, deux salles de réunion (dont une avec un écran digital et tactile), une partie cuisine avec micro-ondes et réfrigérateur, des casiers sécurisés, des toilettes séparées et une excellente connexion Wifi. Tout est sécurisé et propre : l’accès au local se fait par lecture de votre empreinte digitale sur la porte d’entrée !

Un vrai espace de travail est enfin présent dans le secteur Cerdagne et Capcir. Et toi, que penses-tu du coworking ? En as-tu déjà fait l’expérience ?

Étape 4 : fidéliser

Cette étape est la dernière d’une stratégie d’inbound marketing. Elle est, selon moi, la plus gratifiante car vous atteignez l’ultime objectif.

Pour y arriver, vous devez concentrer vos démarches marketing sur vos clients. Ils ont trouvé votre offre attractive, ils vous ont donné des renseignements sur eux et ils ont finalement acheté vos produits ou vos services. Vous pensiez que la relation client s’arrêtait là ? Il serait dommage et négatif pour votre image de marque de louper la dernière marche.

Afin de fermer le circuit de votre relation client, plusieurs actions marketing sont à mener. Des enquêtes de satisfactions client, des mails personnalisés, des jeux-concours ou des demandes de retour d’expérience sont des outils numériques faciles à construire. Réfléchissez bien au fond et à la forme, au visuel et aux questions. Tout doit correspondre à vos codes couleurs, à votre philosophie d’entreprise et être original. Oui à l’inspiration, mais non au copié-collé !

N’oubliez pas non plus de surveiller votre e-réputation. Il se peut qu’un réajustement soit nécessaire ou que vous passiez à côté d’une idée ou d’une demande récurrente. Sur vos réseaux sociaux, dans les forums et en analysant régulièrement le trafic de votre site Internet. Demandez ouvertement l’opinion de vos clients en ayant la bonne attitude face aux commentaires négatifs, car il y en a toujours.

Et c’est alors que les fruits de toutes votre stratégie marketing digitale apparaissent : vos clients deviennent vos ambassadeurs. Ils sont vos porte-paroles, vous font de la publicité, vous défendent lors de commentaires négatifs. Ils vous connaissent, ont adoré votre offre, sont connectés et surtout ils vous suivent sur vos réseaux sociaux car ils vous aiment. Leur crédibilité est maximale, contrairement à celle de certains influenceurs, car ils parlent simplement de leur expérience. Sans rien gagner en retour.

Vos ambassadeurs aident donc à la décision de vos lecteurs, puis de vos prospects. Que ce soit sur le net ou par le bouche à oreille, ils contribuent fortement à l’amélioration de votre image de marque et de vos ventes. Et vous seront fidèles.